Ile de Procida, dans la baie de Naples

Pour nous échapper au calme, nous avions choisi de passer quelques jours dans une île de la baie de Naples. Plusieurs options étaient possible : Capri, Ischia ou Procida. Les deux premières îles sont plus grandes et surtout bien plus fréquentées à niveau touristique. Nous optons pour Procida plus proche du continent et dans la partie ouest de l’île : Marina di Chiaiolella.

Isola di Procida

Pour visiter l’île une solution idéale nous a été proposée : Le taxi-guide. Il nous a fait voir son île et raconter son histoire sans oublier les petites anecdotes que seuls les habitants connaissent. L’activité maritime développée à Procida a des origines antiques. La formation nautique à l’Istituto « F. Caracciolo au 19ème siècle a mis cette petite île au centre de l’activité maritime. Récemment le tourisme s’est développé pour offrir une alternative aux touristes qui fuient les îles sur-exploitées comme Capri ou Ischia.

visite-taxi Procida

Terra Murata

Après le chaos des rues de Naples, se promener dans les petites rues sinueuses de Terra Murata est un plaisir. Un rythme de vie tranquille, ses gens se connaissent pratiquement tous et sont très accueillants (spécialement en basse saison).

Les maisons adossées les unes sur les autres, les différentes couleurs perchées sur une colline mènent à la Marina Corricella – un port de pêcheurs. De nombreux films ont été tournés sur l’île dont The Talented Mr. Ripley.

Terra Murata Procida

Les produits de Procida

Notre guide nous confirme que la plupart des produits consommés sur l’île sont produits à Procida. Le citron de Procida est le produit phare. Il a la particularité d’être très grand pratiquement de la taille d’un pamplemousse, légèrement acide avec une chair blanche abondante. Le citron peut se voir de différente manière: la liqueur de citron « limoncello », la salade de citron et le granité de citron. Près du lido de Procida il y avait un stand avec du « Granita di limone » que je recommande. Pas de poudre de citron ou autre chose transformée, dans ce stand s’il ne reste plus de citron il faut attendre pour qu’ils en refassent, en pressant le jus de ces citrons si particuliers!

limone procida

Edit : Séjour fait en mai 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s